• Anecdotes techniques

     LE "TORA NO MAKI"

     Le dessin avec le tigre à l'intérieur du cercle est nommé le Tora no maki, le "rouleau de tigre". Dans la tradition japonaise, le Tora no maki est le document écrit officiel d'un art où d'un système, qui est utilisé comme étant la source de référence pour cet art. Les Japonais n'ont pas créés les livres reliés comme nous employons en occident. Au lieu de cela, ils écrivaient leurs documents sur des longs rouleaux de papier, tout comme le faisaient nos ancêtres il y a des centaines d'années.

    Le tigre a été peint par Hoan Kosugi, ami et étudiant de Gichin Funakoshi, artiste japonais réputé et président du Tabata Popular Club. Il a fait ce dessin au pinceau spécifiquement pour illustrer la page couverture du livre de Funakoshi Karate-Dō Kyōhan, publié en 1935. Le kanji en haut à droite, près de la queue, fait partie de la signature de l'artiste.

     

    Pourquoi les exercices et kata
    commencent à gauche ?
    <o:p></o:p>

     

    1ère explication:
    IDARI ou HIDARI= Gauche, symbolise l’esprit.
    MIGI = Droite, symbolise la matière.

    La grande majorité des katas et des exercices en karaté commencent à gauche pour montrer que l’esprit prend le pas sur la matière.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>2ème explication :
    En Asie l’être humain est toujours représenté face au sud, contrairement à nous qui sommes représentés face au nord. Les katas partent à gauche, donc si l’on est face au sud, du coté de l’est, soleil levant, naissance.


    <o:p></o:p>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :